Home » Le premier ministre doit agir pour sauver le chemin de fer du Nouveau-Brunswick qui se détériore, exhorte le chef du Parti vert

Le premier ministre doit agir pour sauver le chemin de fer du Nouveau-Brunswick qui se détériore, exhorte le chef du Parti vert

by Jill
180 views

Le 9 juillet 2024

FREDERICTON – Le premier ministre doit intervenir pour remédier au manque d’entretien des 278 km de voies ferrées appartenant au CN et reliant le nord au sud du Nouveau-Brunswick, déclare David Coon, chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud. 

« Des considérations de sécurité ont forcé les trains de passagers à se faufiler le long des voies alors que le CN a laissé la route se détériorer, créant un temps de voyage peu attrayant. Sur la rive nord, l’érosion côtière pose d’autres problèmes de sécurité, car les rails ne sont plus qu’à une dizaine de pieds des berges abruptes de la baie des Chaleurs, à des endroits comme Nash Creek », ajoute M. Coon.

M. Coon a demandé au premier ministre de rencontrer le PDG de VIA Rail et le gouvernement fédéral afin de conclure une entente pour l’achat du tronçon de voie ferrée qui assure le service de transport de passagers entre le nord et le sud du Nouveau-Brunswick, de manière à ce qu’il soit entretenu adéquatement pour le transport public.

« La ligne ferroviaire qui relie le nord et le sud du Nouveau-Brunswick est une infrastructure de transport public essentielle pour les gens du Nouveau-Brunswick et deviendra encore plus importante à mesure que nous chercherons des solutions de rechange à l’automobile pour réduire l’utilisation des combustibles fossiles alors que la crise climatique s’aggrave », a déclaré M. Coon. « Il est clair que CN Rail n’est pas intéressé à l’entretenir pour un service ferroviaire rapide et le Nouveau-Brunswick doit donc prendre l’initiative pour que cela se produise. »

-30-