Home » Higgs a une fois de plus laissé tomber les locataires

Higgs a une fois de plus laissé tomber les locataires

by Jill
181 views

Le 20 juin 2024

FREDERICTON– Le Chef du Parti vert, David Coon, reproche au premier ministre Higgs d’avoir cédé au lobbying des grandes sociétés propriétaires après que son cabinet a discrètement adopté de nouvelles réglementations leur permettant d’augmenter plus facilement les loyers au-delà du taux d’inflation.

« Une fois de plus, le premier ministre Higgs nous a montré où va son allégeance, et ce n’est pas aux locataires », a déclaré M. Coon. « Il a d’abord éliminé le plafond temporaire des loyers qui avait été conçu pour protéger les locataires contre des augmentations de loyer inabordables, et maintenant il affaiblit le système inadéquat qui l’a remplacé ».

De nouveaux règlements adoptés secrètement par le cabinet de M. Higgs permettront aux propriétaires d’imposer des augmentations de loyer plus importantes aux locataires sans être obligés de les échelonner sur plusieurs années. Il incombera toujours aux locataires de demander des augmentations progressives, plutôt qu’aux propriétaires, comme ce serait le cas avec un plafond des loyers.

En juin 2021, le gouvernement Higgs a rejeté un projet de loi proposé par M. Coon qui aurait créé un plafond permanent pour les loyers au Nouveau-Brunswick. Sous la pression, M. Higgs a ensuite imposé un plafond temporaire d’un an, qui a depuis expiré.

« L’une des premières mesures que je prendrais en tant que premier ministre serait de rétablir un plafond permanent pour les loyers afin de protéger les locataires contre les augmentations de loyer inabordables », a déclaré M. Coon. « La faible alternative au plafond des loyers proposée par la ministre Green n’est tout simplement pas à la hauteur ».

-30-