Home Communiqué de presse Le chef du Parti vert dépose une motion visant à augmenter davantage les taux d’aide sociale et à mettre en œuvre un projet pilote sur la garantie d’un revenu de base au Nouveau-Brunswick

Le chef du Parti vert dépose une motion visant à augmenter davantage les taux d’aide sociale et à mettre en œuvre un projet pilote sur la garantie d’un revenu de base au Nouveau-Brunswick

by Intern Two
286 views

Le 11 mars 2020

Le chef du Parti vert dépose une motion visant à augmenter davantage les taux d’aide sociale et à mettre en œuvre un projet pilote sur la garantie d’un revenu de base au Nouveau-Brunswick

Fredericton – Le chef du Parti vert a déposé aujourd’hui une motion visant à augmenter davantage les taux d’aide sociale et à mettre en œuvre un projet pilote sur la garantie d’un revenu de base au Nouveau-Brunswick.

« Le soin des plus vulnérables d’entre nous doit être une priorité absolue, donc la réforme de l’aide sociale doit être une priorité absolue.  Le budget proposé hier prévoit une augmentation de 5 %, ce qui est tout simplement insuffisant pour une personne qui vit actuellement de 537 $ par mois.  Cela ne lui donnera qu’une augmentation mensuelle de 27 $, ce qui ne couvre même pas le pouvoir d’achat qu’elle a perdu au cours des dix dernières années », déclare M. Coon.

« Il en coûterait 13,4 millions de dollars de plus pour ajuster les taux d’aide sociale afin de compenser l’impact de l’inflation au cours des dix dernières années. Au lieu de budgétiser un surplus de 92 millions de dollars, le premier ministre Higgs doit investir dans le bien-être des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises qui en ont le plus besoin. »

La motion exhorte l’Assemblée législative à prendre trois mesures concrètes :

  • Réaliser un examen exhaustif des lois, des règlements et des politiques en matière d’aide sociale en vigueur au Nouveau-Brunswick et en faire rapport à l’Assemblée législative d’ici au 1er juin 2020;
  • Augmenter de 16,51 % les taux d’aide sociale pour les personnes célibataires bénéficiaires de l’assistance transitoire et de 8,27 % les taux pour les autres bénéficiaires afin de tenir compte de la perte de leur pouvoir d’achat depuis la dernière augmentation des taux;
  • Réaliser un projet pilote sur la garantie d’un revenu de base au Nouveau-Brunswick avec la participation du gouvernement fédéral.

– 30 –