Home Communiqué de presse Un député vert dépose un projet de loi pour interdire les briseurs de grève

Un député vert dépose un projet de loi pour interdire les briseurs de grève

by Amanda Wildeman
1062 views

Le 11 juin, 2020

Un député vert dépose un projet de loi pour interdire les briseurs de grève

Fredericton – Kevin Arseneau, député de Kent-Nord, a déposé un projet visant à modifier la Loi sur les relations industrielles jeudi. Le projet de loi vise à interdire le recours aux travailleurs de remplacement pendant une grève ou un lock-out, et s’inspire de la législation en vigueur en Colombie-Britannique.

« L’interdiction des briseurs de grève serait une façon concrète de montrer notre soutien aux travailleurs de la province, dont beaucoup travaillent sans relâche en première ligne de cette pandémie », affirme M. Arseneau.  « Le moment est venu de montrer du respect pour les travailleurs du Nouveau-Brunswick par des actions concrètes, plutôt que par des mots ».

S’il est adopté, le projet de loi interdira le recours à des travailleur.euse.s de remplacement lors d’une grève ou d’un lock-out. Cela entraînerait également des pénalités pouvant aller jusqu’à une amende de 10 000 $ pour les employeurs qui utilisent des travailleur.euse.s de remplacement.

« Comme nous l’avons vu avec la situation récente au site d’enfouissement d’Allardville, le recours à des travailleurs de remplacement au Nouveau-Brunswick est un gros problème », explique Arseneau. « Le recours à ces travailleurs diminue le pouvoir de négociation des travailleurs syndiqués et est contraire au principe des négociations de bonne foi. »

– 30 –