Home Bulletin de circonscription Sortir du froid pour de bon : Solutions permanentes au problème des sans-abri dans notre ville cet hiver

Sortir du froid pour de bon : Solutions permanentes au problème des sans-abri dans notre ville cet hiver

by Intern Two
205 views

David Coon – Fredericton Sud

L’hiver approche, et ceux qui s’efforcent d’atténuer les difficultés rencontrées par les personnes sans abri ont un peu plus d’espoir cet hiver. Contrairement aux hivers précédents, nous ne serons peut-être pas aux prises avec la terrible perspective de voir des personnes dormir dehors dans le froid glacial. Au cours des années passées, de nombreux organismes, agences, et personnes travaillant avec les sans-abri dans notre ville se sont démenés pour s’assurer que personne ne soit laissé dehors dans le froid glacial de l’hiver. C’est ainsi qu’ont été créés des abris temporaires « Out of the Cold » (OTC). Il a toujours été entendu qu’il s’agissait de mesures temporaires et que d’autres solutions étaient nécessaires à plus long terme.

Cette année, ces solutions à long terme seront là. Grâce en partie au projet City Motel et au projet communautaire 12 Neighbours, on peut espérer qu’il y aura suffisamment d’abris pour les personnes qui dorment dans la rue. Le projet City Motel est mené par la Société John Howard, et le projet communautaire 12 Neighbours est dirigé par Marcel LeBrun.

Le projet City Motel est un modèle de ce qui peut se produire lorsqu’une communauté entière se réunit pour résoudre un problème. Il est le résultat d’années de préparation, de collaboration et de travail acharné de la part de divers organismes, et est rendu possible grâce au soutien des trois niveaux de gouvernement. Le projet City Motel offrira de petits appartements et des services complets aux personnes les plus difficiles à loger, tout en accueillant un refuge plus traditionnel pour les sans-abri.

Après avoir travaillé dur pour mettre en place le financement nécessaire à la rénovation et à la conversion du City Motel en appartements et en refuge, la Société John Howard a rencontré un obstacle inattendu lorsqu’elle n’a pas réussi à obtenir un financement fédéral clé. La Société John Howard s’est alors tournée vers la province et la ville pour combler le vide. La province s’est rapidement mobilisée et, suite à une pression publique considérable, la ville, sous la direction de l’ancien maire et du conseil municipal, a également approuvé une contribution.

Le projet City Motel n’opère pas seulement un refuge d’urgence, il offre également des logements encadrés aux personnes confrontées à des problèmes complexes, tels que la maladie mentale ou la toxicomanie. Ces problèmes de fond sont souvent à l’origine de l’itinérance des personnes et les maintiennent sans abri plus longtemps. Avec un logement encadré, les personnes qui ont besoin d’être suivies de près ont plus de chances de rester logées, d’éviter l’expulsion et l’itinérance récurrente. Au total, 40 personnes bénéficieront d’un logement encadré ou de lits d’hébergement, en fonction de leurs besoins. Pour en savoir plus sur les nombreux programmes et services de la Société John Howard, consultez le site https://www.johnhowardfredericton.ca/programsandservices.

Marcel LeBrun a vu le problème des sans-abri dans sa communauté et, comme de nombreux Frederictoniens, il s’est senti bouleversé et s’est senti poussé à aider. Alors que beaucoup d’entre nous réagissent en faisant des dons et du bénévolat, Marcel a pris un chemin personnel plus long. Il a voyagé dans le monde entier, à la recherche de solutions qui ont fonctionné ailleurs. Il a constaté que les projets qui fonctionnaient le mieux avaient trois points communs : ils étaient axés sur la dignité, les occasions et la communauté par le biais de l’entreprise sociale. Il s’est engagé personnellement à apporter ces solutions à Fredericton et à aider à résoudre le problème de l’itinérance ici.

Marcel a constitué le projet communautaire 12 Neighbours en société à but non lucratif. Il était en mesure de contribuer une partie de son propre argent pour lancer le projet de logement, acheter un terrain et financer la construction des 12 premières mini-maisons cette année. À terme, il y aura 96 mini-maisons sur le site, centrées autour d’une entreprise sociale et d’un centre communautaire, où les membres acquièrent des compétences, développent leur confiance et gagnent de l’argent.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce projet inspirant, ou vous impliquer en tant que résident ou bénévole, vous pouvez trouver plus d’informations ici : https://www.12neighbours.com/.