Home Communiqué de presse Selon le chef du Parti Vert négocier de bonne foi ne se fait pas en cour

Selon le chef du Parti Vert négocier de bonne foi ne se fait pas en cour

by David
987 views

Le 19 mars, 2019

Selon le chef du Parti Vert négocier de bonne foi ne se fait pas en cour

Fredericton — Le chef du Parti Vert, David Coon, exhorte le premier ministre Blaine Higgs à retourner à la table pour négocier de bonne foi avec les travailleurs et les travailleuses des foyers de soins, alors que le gouvernement vient d’interjeter appel lundi après-midi pour continuer à empêcher la grève.

« Je ne comprends pas pourquoi le premier ministre perd du temps précieux à déposer un autre appel alors qu’il devrait être en train de discuter pour régler le conflit. Il doit négocier de bonne foi et cela ne se fait pas en cour », insiste M. Coon.

« Il est question ici de gens qui s’occupent de nos citoyens les plus vulnérables. Ces femmes et ces hommes ne veulent pas la grève; c’est un dernier recours après avoir tenté de s’entendre avec la succession de gouvernements qui refusent de reconnaître la valeur de leur travail. Le manque de personnel dans les foyers de soins ne se réglera pas du jour au lendemain, mais augmenter les heures de soins par résident et les salaires aiderait grandement à recruter et à conserver cette main-d’oeuvre. »

Kevin Arseneau, député provincial de Kent-Nord, a passé du temps avec les travailleuses et travailleurs qui manifestent à Rogersville, à Fredericton et à Saint-Louis-de-Kent : « ils veulent pouvoir offrir les soins les meilleurs possibles, mais c’est impossible dans les conditions de travail qui leur sont imposées dans les foyers de soins. C’est à nous, les politiciens, de défendre les plus vulnérables de la société. Il est grand temps qu’on investisse dans les soins aux aînés et dans ceux et celles qui s’occupent d’eux! »

– 30     –