Home David L’examen du marché locatif montre qu’il est impératif pour le gouvernement de moderniser la Loi sur la location de locaux d’habitation

L’examen du marché locatif montre qu’il est impératif pour le gouvernement de moderniser la Loi sur la location de locaux d’habitation

by Josh O'Donnell
170 views

Communiqué

7 mai, 2021

L’examen du marché locatif montre qu’il est impératif pour le gouvernement de moderniser la Loi sur la location de locaux d’habitation

FREDERICTON – Selon le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, « l’examen de la situation du logement locatif » effectué par le gouvernement provincial réaffirme la nécessité de prendre des mesures urgentes pour protéger les personnes à faible revenu et à revenu fixe contre les augmentations de loyer inattendues et déraisonnables. Et le chef du Parti vert souhaite une action législative dès ce printemps.

« La législation visant à protéger les locataires contre les augmentations de loyer déraisonnables et à interdire plus d’une augmentation de loyer dans une année doit être déposée à l’Assemblée législative dans les prochaines semaines, » a déclaré M. Coon. « Les locataires doivent être protégés maintenant. Il y a deux ans et demi que j’ai déposé notre projet de loi visant à moderniser la Loi sur la location de locaux d’habitation pour la rapprocher des mesures de protection dont bénéficient les locataires dans d’autres provinces. L’Assemblée législative doit siéger ce printemps jusqu’à ce que la Loi sur la location de locaux d’habitation soit modifiée.»

Le projet de loi de M. Coon reconnaît bon nombre des mêmes problèmes constatés par l’examen du gouvernement, comme le mauvais état des logements locatifs, la possibilité pour les propriétaires du Nouveau-Brunswick d’augmenter le loyer plusieurs fois en une année, le fait que les locataires ne connaissent souvent pas leurs droits en vertu de la Loi et les coûts de chauffage extraordinairement élevés dans les logements mal entretenus.

« Ce rapport décrit les principaux obstacles auxquels se heurtent les locataires à faible revenu pour rester logés et prouve que le statu quo est inacceptable, » a déclaré M. Coon. « Si le gouvernement ne parvient pas à présenter sa propre législation ce printemps, j’espère que mon nouveau projet de loi visant à protéger les locataires contre les augmentations de loyer déraisonnables sera soutenu par les députés de tous les partis. »

– 30 –