Home Communiqué de presse Les députés verts présentent leurs priorités pour la nouvelle session législative

Les députés verts présentent leurs priorités pour la nouvelle session législative

by Amanda Wildeman
712 views

Le 18 novembre 2019

Les députés verts présentent leurs priorités pour la nouvelle session législative

Fredericton – Le Caucus Vert du Nouveau-Brunswick définit ses principales priorités pour la session législative qui commence mardi. Les principales priorités des trois députés verts sont d’améliorer l’accès aux soins de santé primaires, sortir les gens de la pauvreté et renforcer le développement des communautés.

« Nous devons changer notre culture en ce qui concerne la pauvreté. Dans notre pays où il y a suffisamment de ressources pour tous, ne manquer de rien devrait être considéré comme un droit et non un privilège. L’accès au logement, la sécurité, une saine alimentation et la santé sont des droits fondamentaux pour tous les êtres humains.», a déclaré David Coon, chef du Parti Vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-Sud. « Je me suis engagé à augmenter le montant des prestations d’aide sociale et à mettre à l’essai un programme de revenu de base garanti afin de permettre à toute la population de vivre dignement. Tous les Néo-Brunswickois et toutes les Néo-Brunswickoises devraient avoir assez d’argent pour subvenir à leurs besoins fondamentaux. »

« L’accès aux soins de santé a été et continue d’être une priorité-clé pour moi et mes collègues du caucus. Nous croyons que chaque Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoise a le droit d’accéder rapidement aux soins de santé primaires. Les centres de santé communautaires sont un moyen éprouvé de rassembler de nombreux praticiens de soins primaires, y compris des professionnels de la santé mentale, sous un même toit pour fournir des services complets. », a déclaré Megan Mitton, députée provinciale de Memramcook-Tantramar et critique du Parti vert en matière de santé. « Ces centres sont censés fournir des soins de santé primaires et réduire les temps d’attente des hôpitaux, et leur but n’est pas de remplacer les hôpitaux. Ce sont des moyens éprouvés d’assurer l’accès aux soins en temps opportun au Nouveau-Brunswick. »

« Pour prendre en main notre avenir économique, nous devons rechercher nos opportunités au niveau local, à commencer par nos ressources naturelles et les compétences que nous avons ici dans cette province. Ce n’est pas en subventionnant les grandes entreprises privées que nous construirons des communautés résiliantes. En transférant seulement 10% de nos dépenses pour acheter des produits fabriqués au Nouveau-Brunswick, nous ajouterions 1,8 milliard de dollars à notre économie provinciale. », a déclaré Kevin Arseneau, député provincial de Kent-Nord et fervent défenseur du renforcement des communautés et des cultures. « Nous pouvons renforcer nos économies locales grâce au développement communautaire, mais nous avons besoin d’un gouvernement qui soutiendra et appuiera les initiatives communautaires. »

-30-