Home Communiqué de presse Les chefs verts du N.-B. et de l’Î.-P.-É. demandent une meilleure collaboration de l’Atlantique pour améliorer l’intégration des transports et de l’énergie

Les chefs verts du N.-B. et de l’Î.-P.-É. demandent une meilleure collaboration de l’Atlantique pour améliorer l’intégration des transports et de l’énergie

by Liane
112 views

CHARLOTTETOWN/FREDERICTON – Les chefs des caucus du Parti vert de l’Île-du-Prince-Édouard et du Nouveau-Brunswick demandent aux premiers ministres de l’Atlantique de collaborer au développement d’infrastructures de transport public et d’énergie renouvelable pour la région.

« Les habitants de l’Île-du-Prince-Édouard ont régulièrement recours à des services de santé à Moncton et à Saint John, mais l’infrastructure de transport public est inadéquate pour leur permettre de s’y rendre et d’en revenir sans avoir accès à un véhicule privé », a déclaré Peter Bevan-Baker, chef de l’opposition officielle de l’Île-du-Prince-Édouard et du Parti vert de l’Île-du-Prince-Édouard.

« Il est temps de répondre aux besoins des gens en matière de services de transport sans les obliger à utiliser des véhicules privés dispendieux », a déclaré David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick. « Nous avons besoin d’un réseau d’autobus plus pratique, intégré à un nouveau service ferroviaire régional et à des services de traversier améliorés, si nous voulons sérieusement faire notre juste part en réponse à l’urgence climatique. » 

Les deux chefs verts veulent également voir la mise en place d’un réseau électrique entièrement intégré afin de partager l’électricité provenant des abondantes ressources en énergie renouvelable de la région entre les provinces de l’Atlantique. « Chaque province de l’Atlantique a des forces et des défis uniques en matière d’énergie », a déclaré M. Bevan-Baker. « En travaillant ensemble, nous pouvons compléter les forces des uns et des autres et atténuer nos faiblesses. Cela constituerait une aide incommensurable dans la transition vers l’énergie propre et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. »

Afin de mieux faciliter la collaboration et la réussite régionales, les deux chefs de parti demandent également aux quatre premiers ministres de l’Atlantique de réitérer leur soutien au Conseil des premiers ministres de l’Atlantique.

« Les premiers ministres qui se sont succédé ont laissé la capacité du secrétariat du Conseil s’étioler », a déclaré M. Coon. « Il est temps pour les premiers ministres de s’engager à financer adéquatement le plus important moyen de collaboration à leur disposition. »