Home Communiqué de presse Les chefs verts de l’Atlantique demandent aux premiers ministres de collaborer en matière d’énergies renouvelables et de transport en commun

Les chefs verts de l’Atlantique demandent aux premiers ministres de collaborer en matière d’énergies renouvelables et de transport en commun

by Liane
122 views

Le 29 juin 2022

Les chefs verts de l’Atlantique demandent aux premiers ministres de collaborer en matière d’énergies renouvelables et de transport en commun

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, est l’hôte d’une réunion en présence du Conseil des premiers ministres de l’Atlantique (CPA) qui se tient aujourd’hui à Pictou. Le premier ministre Houston et ses collègues Andrew Furey, Dennis King et Blaine Higgs discutent de l’abordabilité, de l’inflation et de l’énergie renouvelable.

 Les leaders verts du Canada atlantique demandent une fois de plus aux premiers ministres d’accepter une collaboration officielle afin d’accélérer le déploiement de l’énergie renouvelable et d’établir une approche régionale pour assurer le transport en commun.

Le chef de l’opposition officielle de l’Î.-P.-É., Peter Bevan-Baker, a souligné le succès du système de « toonie transit » de l’Î.-P.-É. comme modèle pour la région, qui rend les déplacements plus abordables tout en réduisant la consommation de combustibles fossiles. « Plus que jamais, face aux prix élevés de l’essence et à l’aggravation de la crise climatique, nous avons besoin d’un système homogène pour relier nos provinces et nos communautés », a-t-il déclaré. « Nos premiers ministres doivent faire preuve de leadership pour favoriser la croissance d’un système de transport en commun régional. »

Anthony Edmonds, le chef des Verts de la Nouvelle-Écosse, a déclaré qu’une réponse rapide à la hausse des prix de l’électricité et à l’élimination progressive imminente du charbon exige une coopération active entre les quatre premiers ministres et leurs services publics d’électricité. « Pour accélérer le déploiement de la production d’énergie renouvelable, la source d’électricité la moins chère et la plus verte, il faut un réseau électrique intégré géré par un opérateur de service régional indépendant », a déclaré M. Edmonds. « Pour maximiser la contribution de nos abondantes sources d’énergie éolienne, il faut prendre des décisions stratégiques concernant les sites et renforcer les interconnexions entre la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick. Cela peut être fait immédiatement, et il n’est pas nécessaire d’attendre les décisions concernant le reste de la boucle de l’Atlantique. »

David Coon, chef du troisième parti à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, a déclaré que les quatre premiers ministres de l’Atlantique peuvent rendre la vie plus abordable pour leurs citoyens plus rapidement, s’ils demandent à leurs gouvernements de travailler plus étroitement ensemble. « Il s’agirait d’une impressionnante démonstration de leadership si nos premiers ministres sortaient de leurs silos provinciaux pour offrir des transports en commun plus abordables et plus propres et de l’électricité renouvelable sur une base régionale », a déclaré M. Coon.

Les trois leaders verts souhaitent également que les premiers ministres de la région présentent un front commun lors de la réunion du Conseil de la fédération le mois prochain, afin d’obtenir un accord pour remettre l’argent de l’essence dans les poches des gens du Canada en taxant les profits excessifs que les compagnies pétrolières engrangent.

-30-