Home Communiqué de presse Les chefs des partis verts provinciaux réclament une taxe sur les profits exceptionnels du pétrole et du gaz avant la réunion des premiers ministres

Les chefs des partis verts provinciaux réclament une taxe sur les profits exceptionnels du pétrole et du gaz avant la réunion des premiers ministres

by Liane
197 views

Le 7 juillet 2022

Les chefs des partis verts provinciaux réclament une taxe sur les profits exceptionnels du pétrole et du gaz avant la réunion des premiers ministres

Les chefs des Verts de la Colombie-Britannique, des Verts de l’Ontario, des Verts de l’Î.-P.-É. et des Verts du Nouveau-Brunswick renouvellent leur appel en faveur d’une taxe sur les profits exceptionnels des sociétés pétrolières et gazières, qui serait redistribuée directement aux Canadiens et aux Canadiennes. 

« Les gens se débattent actuellement avec des problèmes d’accessibilité records, alors que les compagnies pétrolières et gazières engrangent des profits records », a déclaré Sonia Furstenau, cheffe des Verts de la Colombie-Britannique et députée de Cowichan Valley. « C’est pourquoi nous demandons au Premier ministre de mettre en place une taxe unique sur les bénéfices exceptionnels des compagnies pétrolières et gazières, dont les recettes seraient reversées aux gens du Canada. »

Le mois dernier, les leaders des Verts de la Colombie-Britannique, des Verts de l’Île-du-Prince-Édouard et des Verts du Nouveau-Brunswick ont signé une lettre ouverte au premier ministre demandant une action urgente. À la veille de la réunion des premiers ministres à Victoria, ils renouvellent cet appel, de même que le chef des Verts de l’Ontario.

« Lundi, les premiers ministres provinciaux du Canada et le Premier ministre se rencontreront pour discuter des défis nationaux, et nous espérons que les crises croisées de l’abordabilité et du climat seront à l’ordre du jour », a déclaré Mike Schreiner, chef des Verts de l’Ontario et député de Guelph. « La collaboration et la volonté politique sont nécessaires à tous les niveaux de gouvernement afin d’offrir de véritables solutions aux Canadiens et Canadiennes. »

« Le gouvernement fédéral a le pouvoir et la possibilité de donner aux gens du Canada le soulagement financier dont ils ont si désespérément besoin en ce moment », a déclaré Peter Bevan-Baker, chef des Verts de l’Î.-P.-É. et chef de l’opposition officielle. « Les entreprises et leurs actionnaires ne devraient pas faire des profits faramineux pendant que les Canadiens ordinaires se débattent pour faire leur épicerie et payer leurs factures. »

Cette année, les compagnies pétrolières canadiennes ont fait état de marges de profit en hausse. Cenovus a annoncé les meilleurs résultats de son histoire pour le premier trimestre, soit 1,6 milliard de dollars. La Compagnie Imperial Oil a déclaré 1,17 milliard de dollars (un record en 30 ans pour la société), Canadian Natural Resources a déclaré 3,1 milliards de dollars et Suncor a déclaré 2,95 milliards de dollars.

« Le Royaume-Uni et de nombreux autres pays d’Europe ont déjà établi une taxe sur les profits exceptionnels des compagnies pétrolières et gazières », a déclaré David Coon, chef des Verts du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-Sud. « Une chose concrète que le premier ministre Trudeau peut faire pour s’attaquer à la crise de l’abordabilité est de mettre en place une taxe sur les profits exceptionnels, et de rendre ces fonds aux gens. »

Pour en savoir plus sur l’impôt sur les bénéfices exceptionnels : https://greencaucusvert.ca/impot-sur-les-benefices-exceptionnels/

-30-