Home Assemblée législative Le projet de loi du chef du Parti vert visant à établir des congés de maladie payés passe en deuxième lecture aujourd’hui

Le projet de loi du chef du Parti vert visant à établir des congés de maladie payés passe en deuxième lecture aujourd’hui

by Liane
51 views

Le 15 décembre 2022

Le projet de loi du chef du Parti vert visant à établir des congés de maladie payés passe en deuxième lecture aujourd’hui

FREDERICTON – Le projet de loi du chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, qui prescrirait 10 jours de congé de maladie payés pour tous les travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick, sera débattu en deuxième lecture pendant les travaux de l’opposition à l’Assemblée législative cet après-midi. S’il est adopté, le projet de loi de M. Coon alignera les travailleurs sous réglementation provinciale sur les employés sous réglementation fédérale, qui ont récemment eu accès à 10 jours de congé de maladie payés par année.

« Les jours de maladie payés sont une importante mesure de santé publique qui permettrait aux gens du Nouveau-Brunswick de ne pas avoir à choisir entre rester à la maison pour être malade et mettre de la nourriture sur la table », a déclaré M. Coon. « De plus, les endroits qui ont déjà instauré les jours de maladie payés ont constaté de multiples avantages, notamment une productivité accrue, une meilleure rétention du personnel, une diminution des blessures au travail et une augmentation du moral. »

Les petites et moyennes entreprises doivent faire face à de nombreux défis pendant cette pandémie, c’est pourquoi le projet de loi de Coon prévoit que le gouvernement crée un fonds pour s’assurer que les coûts des jours de maladie payés ne leur causent pas de difficultés supplémentaires pendant qu’elles s’adaptent aux nouvelles exigences.

« Pendant des années, le gouvernement a subventionné les grandes entreprises à coups de millions de dollars. Pendant ce temps, les petites et moyennes entreprises ont de la difficulté à attirer et à conserver leurs employés », a déclaré Kevin Arseneau, porte-parole du Caucus vert en matière de développement économique et de petites entreprises. « Le gouvernement devrait intervenir et utiliser une partie de son énorme excédent pour les soutenir afin que tous les gens du Nouveau-Brunswick puissent se permettre de rester à la maison lorsqu’ils sont malades. »

-30-