Home Communiqué de presse Le chef du Parti vert du N.-B. demande une action urgente pour réduire l’utilisation des combustibles fossiles

Le chef du Parti vert du N.-B. demande une action urgente pour réduire l’utilisation des combustibles fossiles

by Liane
62 views

FREDERICTON – À la veille de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques de 2021, qui débute dimanche à Glasgow, le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, affirme que le monde est en train de se sortir de l’ère des combustibles fossiles et qu’il est temps pour le Nouveau-Brunswick de suivre le mouvement, sinon nous serons laissés pour compte.

« Je faisais partie de la délégation du Nouveau-Brunswick au sommet historique sur le climat de Paris en 2015, qui a fixé l’objectif d’empêcher la Terre de se réchauffer de plus de 1,5 °C, et nous n’avons fait que peu de progrès au Nouveau-Brunswick depuis », a déclaré Coon. « Au minimum, le premier ministre Higgs devrait suivre l’exemple de la Nouvelle-Écosse et mettre fin à l’utilisation du charbon d’ici 2030, tout en s’assurant que 80 % de notre électricité provienne de sources renouvelables d’ici là. »

Le gouvernement Higgs a annoncé son intention de demander au gouvernement fédéral de maintenir ouverte la centrale au charbon de Belledune jusqu’en 2040, soit dix ans après la date limite fixée par le gouvernement fédéral. Il n’a pas non plus annoncé de nouvel objectif en matière d’énergie renouvelable, après avoir atteint l’objectif précédent de 40 % d’ici 2020.

« Le gouvernement Higgs fait l’autruche lorsqu’on parle d’agir sur la crise climatique », a déclaré M. Coon. « Nous n’avons vu aucune ambition pour mettre en œuvre le Plan d’action sur les changements climatiques du Nouveau-Brunswick de 2016, ni aucune indication qu’il sera mis à jour pour reconnaître l’action urgente qui est nécessaire cette décennie. »