Home Communiqué de presse Le chef du Parti vert demande un meilleur soutien aux petites entreprises pendant la deuxième vague de la pandémie

Le chef du Parti vert demande un meilleur soutien aux petites entreprises pendant la deuxième vague de la pandémie

by Liane
406 views

Communiqué de presse

2 decembre, 2020

Le chef du Parti vert demande un meilleur soutien aux petites entreprises pendant la deuxième vague de la pandémie

Fredericton — Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-Sud, David Coon, demande au gouvernement Higgs de soutenir les petites entreprises, comme les cafés, les restaurants, les pubs et les bars, les plus touchées par la deuxième vague de la COVID et par les mesures de santé publique nécessaires pour la combattre.

« Les entreprises du secteur de l’hospitalité et de l’hébergement sont vraiment en difficulté, en particulier celles qui sont confrontées aux règles de la phase orange.  Si une région devait revenir au rouge, les entreprises du secteur du conditionnement physique les rejoindraient, » a déclaré M. Coon. « Il est temps que le premier ministre aide ces entreprises comme l’ont fait ses collègues de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard. »

M. Coon demande au premier ministre de faire trois choses :

  1. Créer un programme de subventions pouvant atteindre 5 000 dollars par mois pour soutenir les petits restaurants, bars et établissements de conditionnement physique et de loisirs indépendants touchés par les directives de la santé publique dans les zones orange ou les zones rouges potentielles.
  2. Créer un Fonds d’aide à l’adaptation des espaces de travail pour offrir rétroactivement des subventions aux petites entreprises pour les dépenses directement liées à la mise en œuvre des mesures de sécurité d’un plan opérationnel pour la COVID-19.
  3. Aider les petites entreprises à réduire leurs coûts en soutenant l’amélioration de l’efficacité énergétique par des prêts ciblés et des conseils techniques visant à réaliser des économies de 15 à 35 % sur leurs factures d’énergie.  Cela permettra également de créer des emplois pour les commerçants et des avenues pour les fournisseurs locaux.

« Il est dans l’intérêt public que nos économies locales résistent à la tempête COVID, c’est pourquoi il est urgent d’investir dans les petites entreprises les plus touchées par les mesures contre la COVID, » a déclaré M. Coon.  « Les petites entreprises sont l’épine dorsale de nos économies locales et ont besoin de notre soutien. »

 – 30 –