Home Communiqué de presse Le chef du Parti vert demande au premier ministre de rétablir les exigences d’isolement pour les voyageurs non vaccinés

Le chef du Parti vert demande au premier ministre de rétablir les exigences d’isolement pour les voyageurs non vaccinés

by Josh O'Donnell
309 views

Communiqué de presse

Le 6 août, 2021

Le chef du Parti vert demande au premier ministre de rétablir les exigences d’isolement pour les voyageurs non vaccinés

FREDERICTON – Le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, demande au premier ministre Blaine Higgs de rétablir les exigences d’isolement pour les voyageurs non vaccinés qui arrivent au Nouveau-Brunswick en provenance de l’extérieur des provinces de l’Atlantique et des régions d’Avignon, de Matapédia et du Témiscouata au Québec. Le Nouveau-Brunswick s’alignerait ainsi sur l’Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador, qui exigent toutes l’isolement des voyageurs non vaccinés.

« Compte tenu de la gravité du variant Delta, pour protéger les citoyens du Nouveau-Brunswick, le premier ministre doit exiger que les voyageurs qui ont choisi de ne pas se faire vacciner soient isolés à leur arrivée dans notre province, » a déclaré M. Coon. « Depuis un an et demi, nous avons maintenu le nombre de cas et d’hospitalisations à un faible niveau au Nouveau-Brunswick et dans tout le Canada atlantique. Comme province, nous devons faire notre part pour que cela continue. »

Les voyageurs non vaccinés provenant de l’extérieur du Canada atlantique doivent s’isoler pendant au moins une semaine à leur arrivée à Terre-Neuve-et-Labrador, pendant 8 jours à leur arrivée à l’Île-du-Prince-Édouard et jusqu’à 14 jours à leur arrivée en Nouvelle-Écosse.

« Compte tenu de l’explosion des cas du variant Delta constatée dans des endroits où le taux de vaccination est élevé, comme au Royaume-Uni, il est impératif que le premier ministre agisse maintenant, » a déclaré M. Coon. « Nous ne pouvons nous permettre d’attendre qu’il y ait des hospitalisations importantes pour que le gouvernement agisse. On peut prévenir cela dès maintenant en s’assurant que les visiteurs de l’extérieur de notre région sont entièrement vaccinés ou se sont isolés de manière appropriée s’ils ne le sont pas. »