Home Communiqué de presse Le chef du Parti vert affirme que sans mesures concrètes le Nouveau-Brunswick n’atteindra pas en 2030 son objectif de réduction du carbone

Le chef du Parti vert affirme que sans mesures concrètes le Nouveau-Brunswick n’atteindra pas en 2030 son objectif de réduction du carbone

by Amanda Wildeman
490 views

Fredericton – Selon David Coon le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, les progrès en matière de réduction des émissions de carbone sont au point mort depuis 2013 en dépit du Plan d’action sur les changements climatiques adopté par le gouvernement Gallant et endossé par le gouvernement Higgs.

« La dernière réduction importante de nos émissions remontent à 2012-2013 quand nous avons retranché 2 millions de tonnes de notre pollution carbonique. Nous stagnons depuis et à moins de prendre de nouvelles mesures audacieuses, nous n’atteindrons pas en 2030 notre objectif de réduction de 3,6 millions de tonnes prévue dans la Loi sur les changements climatiques. » 

En décembre dernier le premier ministre Higgs annonçait que son gouvernement endossait le Plan d’action sur les changements climatiques de son prédécesseur mais n’a pris aucune action pour sa mise en œuvre. La semaine dernière, le premier ministre Higgs déclarait attendre le « moment opportun » pour commencer à agir.   

« Vendredi dernier, un nombre jamais vu de jeunes sont descendus dans les rues de la province pour revendiquer des mesures contre les changements climatiques. Le premier ministre Higgs doit adopter, comme l’exige le Plan d’action sur les changements climatiques, des règlements, des programmes et des incitatifs qui permettront :

  • de mettre 20,000 véhicules électriques sur nos routes d’ici 2030
  • de réaliser une augmentation importante de la part des énergies renouvelables dans la production de l’électricité, du chauffage et du carburant
  • d’enregistrer une croissance importante de l’efficacité énergétique afin de réduire la demande en énergie et son coût.

Ça, c’est le strict minimum qui doit être fait dès maintenant si nous voulons faire notre part pour contrer la crise climatique » a déclaré David Coon.  

Le Nouveau-Brunswick émet 14,3 millions de tonnes par an. La Loi sur les changements climatiques provinciale prescrit de réduire nos émissions à 10, 7 millions de tonnes d’ici 2030. 

-30-

Information :
Lise-Anne LeBlanc
(506) 429-2285
Lise-anne.leblanc@gnb.ca