Home Communiqué de presse La réforme de la gouvernance locale crée de nouvelles occasions pour l’autonomie locale

La réforme de la gouvernance locale crée de nouvelles occasions pour l’autonomie locale

by Liane
89 views

Le 18 novembre, 2021

La réforme de la gouvernance locale crée de nouvelles occasions pour l’autonomie locale

FREDERICTON – Le porte-parole du Caucus vert en matière de gouvernements locaux et député de Kent-Nord, Kevin Arseneau, affirme que la réforme de la gouvernance locale du ministre Allain apporte un changement bien nécessaire en fournissant à tous les citoyens et citoyennes du Nouveau-Brunswick des représentants locaux élus.

« En tant que Verts, nous disons depuis des années qu’une réforme démocratique est nécessaire », a déclaré M. Arseneau. « Tous les gens du Nouveau-Brunswick devraient avoir des gouvernements locaux élus afin que davantage de décisions puissent être prises au niveau communautaire tout en maintenant notre identité rurale dans les communautés rurales. »

Cependant, M. Arseneau affirme que cela ne doit être qu’une première étape d’un processus plus long visant à doter les collectivités de plus de ressources, et les citoyens qui y vivent d’un accès à une démocratie plus participative, comme les assemblées citoyennes, afin de s’attaquer aux grands enjeux de notre époque comme le changement climatique et le développement local.

« Nous devons passer à une démocratie renouvelée, plus proche des gens et de leurs collectivités », a déclaré M. Arseneau. « Les ressources nécessaires doivent suivre les responsabilités et les aspirations de nos collectivités locales. »

Arseneau a ajouté que les collectivités doivent être habilitées à prendre en charge le développement économique régional.

« C’est une excellente occasion de développer des projets d’électricité renouvelable dirigés localement, des boisés et des pâturages communautaires », a déclaré Arseneau. « Pour permettre cela, le gouvernement doit mettre en place une structure permettant une relation de nation à nation entre les Premières Nations et les autres collectivités de la province. »