Home Communiqué de presse Le député Kevin Arseneau dépose une motion pour donner au ministère un mandat pour l’alimentation

Le député Kevin Arseneau dépose une motion pour donner au ministère un mandat pour l’alimentation

by Intern Two
280 views

Le 11 mars 2020

Le député Kevin Arseneau dépose une motion pour donner au ministère un mandat pour l’alimentation

Fredericton – Kevin Arseneau, député vert de Kent-Nord, a déposé aujourd’hui une motion visant à changer le nom du ministère de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches à ministère de l’Agriculture, de l’Aquaculture, des Pêches et de l’Alimentation.

« Lors de ma récente tournée dans la province, j’ai entendu des agriculteurs – et des mangeurs – dire que nous devons penser à notre nourriture. Nous devons mettre davantage l’accent sur la nourriture et notre capacité à nourrir notre population », a déclaré Arseneau.  « Il est absurde qu’un enjeu aussi fondamental que la disponibilité de bons aliments sains occupe si peu de place dans notre travail au gouvernement.  Le concept de souveraineté alimentaire est pratiquement inexistant. »

On estime que le Nouveau-Brunswick ne produit que 3% des aliments consommés par les Néo-Brunswickois.es.  Arseneau voit ici une énorme opportunité pour le développement rural; y compris les terres agricoles sous-utilisées, la transformation coopérative des aliments, le retour des jeunes à la terre et l’assurance que les agriculteurs puissent gagner un salaire digne.  Cela entraînerait une augmentation de l’autosuffisance alimentaire du Nouveau-Brunswick, ce qui est important car en cas d’interruption majeure, la province dispose d’un approvisionnement alimentaire de seulement 72 heures.

À l’heure actuelle, aucun ministère n’a le mandat d’assurer aux Néo-Brunswickois.es la disponibilité d’aliments de haute qualité produits localement et aucun ne semble œuvrer à la souveraineté alimentaire dans la province.

Arseneau a poursuivi: « À tous ceux qui remettent en question notre besoin de nous concentrer davantage sur la nourriture et la souveraineté alimentaire au Nouveau-Brunswick, je demande:  “Mangez-vous?” »

– 30 –