Home Communiqué de presse Le chef du parti vert réclame des investissements dans l’énergie verte et des emplois verts

Le chef du parti vert réclame des investissements dans l’énergie verte et des emplois verts

by JD LeJeune
207 views

Communiqué de presse

Le 17 juin, 2020

FREDERICTON – Le chef du Parti vert et député de Fredericton Sud, David Coon, a déposé aujourd’hui une motion exhortant le gouvernement à promouvoir et à développer des emplois dans les domaines de l’énergie renouvelable, de l’efficacité énergétique et du transport public.

« Nous ne pouvons pas nous isoler de la crise climatique comme nous le faisons pendant cette pandémie », a déclaré M. Coon. « La pandémie COVID-19 nous a donné une occasion unique de procéder à des changements innovateurs dans notre économie. Il est donc temps de relancer une économie du Nouveau-Brunswick qui soit durable, résiliente et qui procure aux gens des emplois bien rémunérés ».

La motion déposée par Coon a trois objectifs principaux :

  • Créer une agence qui aurait pour mandat de promouvoir et de développer les emplois dans les domaines des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et des transports publics;
  • Mettre à jour les exigences relatives au portfolio d’énergie renouvelable en vertu des règlements de la Loi sur l’électricité afin d’augmenter l’objectif à 80 % d’énergie renouvelable sur le réseau d’ici 2030 et à 100 % d’énergie renouvelable sur le réseau d’ici 2050;
  • Réduire les obstacles à la production d’énergie verte en permettant aux municipalités et aux Premières nations d’acheter directement de l’énergie renouvelable à petite échelle, basée au Nouveau-Brunswick, pour l’utiliser dans leurs activités gouvernementales.

« La crise climatique est une crise énergétique, donc toute solution significative doit placer les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique au centre de notre économie », a déclaré M. Coon. « En offrant de bonnes opportunités d’emploi dans le secteur des énergies renouvelables, en fixant des objectifs importants d’énergies renouvelables et en permettant une plus grande utilisation des énergies renouvelables locales à petite échelle, nous mettrions notre province sur la voie d’une économie du XXIe siècle ».