Home Bulletin de circonscription Bulletin de circonscription – Rapport du député – Printemps 2021

Bulletin de circonscription – Rapport du député – Printemps 2021

by Lindsay.Demerchant
196 views

L’été nous fait signe. Nous serons vaccinés et impatients de nous débarrasser du stress des derniers mois pour profiter à nouveau du plein air sous un soleil chaud. Toutefois, avant d’en arriver là, l’Assemblée législative doit recommencer à siéger.

Outre le temps passé à défendre les intérêts de ses électeurs, les semaines qui ont suivi l’ajournement ont été passées à travailler en comité. En prévision de la naissance de son deuxième enfant, ma collègue Megan Mitton, députée de Memramcook-Tantramar, a ouvert le chemin pour transformer l’Assemblée législative afin qu’elle soit plus favorable aux femmes et aux parents. Cela a nécessité le travail de deux comités législatifs, dont je suis membre, pour recommander les changements indispensables aux règles, politiques et procédures de la Chambre. Les bébés seront autorisés à entrer dans la Chambre, une salle familiale sera aménagée à l’Assemblée législative et du personnel de circonscription supplémentaire sera financé pour appuyer les députées en congé de maternité afin qu’elles aient la capacité supplémentaire nécessaire pour servir leurs électeurs. Les votes à l’Assemblée législative pourront se faire virtuellement ou par l’entremise d’un collègue du caucus qui votera par procuration, mais cela reste à déterminer.

Tout au long du mois d’avril, le Comité des prévisions budgétaires a examiné en détail le budget de chaque ministère et a interrogé chaque ministre responsable. L’un des faits saillants pour moi a été la révélation par le ministre du Développement social que les parents célibataires qui essaient de s’en sortir grâce à l’aide au revenu ne verront plus leurs paiements de soutien aux enfants pris en charge amputés par le Ministère. Cela fera une différence significative dans la vie des familles monoparentales aux prises avec la pauvreté. 

J’ai discuté avec la ministre des Transports et de l’Infrastructure, Jill Green, députée provinciale de Fredericton-Nord, de la possibilité de rénover le Centre de santé Victoria pour mieux servir les nombreux groupes sans but lucratif et le Centre communautaire de santé mentale qu’il abrite actuellement, tout en créant de nouveaux espaces pour un centre d’accueil pour les sans-abri, comme l’ont suggéré de façon constructive de nombreux résidents de Sunshine Gardens. J’espère organiser une réunion avec les locataires sans but lucratif de l’immeuble pour entendre leurs idées sur l’avenir de cet ancien hôpital désuet.

Au cours de la présente session de l’Assemblée législative, j’espère faire passer en deuxième lecture mon projet de loi visant à donner au gouvernement la capacité de plafonner les augmentations de loyer. La situation du logement à Fredericton est devenue intolérable, car les loyers continuent d’augmenter, parfois deux fois dans la même année, et l’offre de logements abordables est très limitée.

Les fournisseurs de soins de santé primaires sont également en nombre insuffisant. L’ouverture récente d’une clinique d’infirmières praticiennes au Centre Priestman va aider, en retirant entre 5 000 et 6 000 personnes de la liste d’attente. La clinique accueillera également des infirmières praticiennes qui s’occuperont des cas non urgents depuis la salle d’attente du service des urgences de l’hôpital Chalmers. Cela devrait mettre fin aux temps d’attente incroyablement longs aux urgences.

Dans le nouveau budget provincial, il y a un engagement à mettre en œuvre 75 % des mesures du Plan d’action climatique 2016 du Nouveau-Brunswick. Il n’y a pas encore de détails, mais j’ai plaidé pour que l’argent provenant des recettes de la taxe sur le carbone soit utilisé pour améliorer l’aide aux personnes qui cherchent à rendre leur maison plus écoénergétique, à installer des panneaux solaires, à acheter des véhicules électriques et à améliorer le transport en commun.

En juin, le Comité permanent des changements climatiques et de l’intendance de l’environnement tiendra des audiences sur les répercussions de l’épandage de glyphosate sur la santé des gens, de la faune et de nos écosystèmes. Un certain nombre de témoins experts que j’ai suggérés apparaîtront devant le Comité.

En cette fin d’année, je tiens à féliciter tous les diplômés et diplômées de nos écoles secondaires, universités et collèges communautaires. Vous avez relevé de nombreux défis cette année et vous faites partie d’une classe de diplômés extraordinaire. Je souhaite à chacun et chacune d’entre vous le meilleur pour l’avenir.